Hier je vous ai emmené visiter les hutongs, proches du lac Houhaï; ces ruelles  pittoresques de Pékin , grâce aux touristes nombreux risquent d'être épargnées.

Car, à Pékin quand on démolit, les habitants expulsés n'ont guère les moyens de protester et aucune structure pour le faire : un mois pour effectuer son paquetage, une  petite prime et le déménagement pour une HLM dans la banlieue , à 20 kms.

Pékin dim 25 9 (100)

C'est , quand même plus sympa d'arpenter les petites ruelles en quête d'une petite brochette de fruits ou d'un yaourt de soja à boire...

Pékin dim 25 9 (83)

ou manger des graines de tournesol directement dans la fleur !

Pékin dim 25 9 (71)

... prendre un thé dans une maison de thé avec  les coutumes ancestrales...

Pékin dim 25 9 (75)Une petite promenade en bateau sur le lac Houhaï....

Pékin dim 25 9 (78)après avoir écouté les tambours sur les marches...sympathique, hein ?

Pékin dim 25 9 (97)un coktail sur des canapés moelleux au bord du lac ?

C'est plus  sympa que la vie de la banlieue dans une tour blême...

Pékin dim 25 9 (82)Mais quel espoir pour rester dans son hutong ?

C'est que des personnages influents du parti l'habitent ainsi il aura peut-être une chance d'échapper à la destruction.

Beaucoup ont été rasés lors de la modernisation de la ville en vue des JO de 2008.

Pourtant cet habitat hutong et siheyuan respectaient une véritable intelligence urbaine, le blizzard glacial des hivers rigoureux pékinois se brisaient sur

ces longs murs gris .

Ces demeures (siheyuan) ,tels des cocons entourant une cour carrée arborée savaient aussi protéger pendants les étés étouffants.

Le béton et les tours, c'est pas ça !

Pékin dim 25 9 (92)pour quelques images de plus, clique ci-dessus sur la vignette :

Retour à l'accueil