Je vous ai présenté le personnage hier et il faudrait un livre entier pour exposer son oeuvre encore futuriste et utopique aujourd'hui !

Il écrivit d'ailleurs un livre "Parution de solutions sociales", important ouvrage rhétorique et pratique et créa l'Association coopérative du capital et du travail.

Familistère Guise (12)

Après la construction du palais social pour loger les ouvriers dans des conditions décentes où une place importante était donnée à l'hygiène, à l'aération des lieux qu'il ne voulait pas humides, d'où la création d'une buanderie pour laver le linge et le sècher..

Familistère Guise (10)

La buanderie recevait de l'eau chaude venant de la fonderie toute proche;cette eau servait aussi à alimenter une piscine concue par Godin lui même car il voulait que chaque enfant sache nager, la fonderie et le Palais social étant sur les bords de l'Oise.

Familistère Guise (9)

Cette piscine, rénovée avait un fond en bois pouvant faire varier la profondeur de l'eau pour apprendre facilement à nager aux petits ..

Familistère Guise (8)

Familistère Guise

Une grande salle, transformée en réfectoire servait à faire sécher le linge...

Familistère Guise (6)

Pour Godin, l'hygiène était une question sociale..c'était un équivalent de la richesse, faire vivre ses ouvriers comme le faisaient les bourgeois alors que dans les années 1850 les ouvriers en ville vivaient dans des taudis, sans eau ni lumière et mouraient de choléra, de tuberculose..

Familistère Guise (2)

Il fit installer des toilettes dans chaque appartement..

Familistère Guise (13)

Les ouvriers bien logés, nourris grâce à une épicerie collective où ils faisaient leurs commissions à bon prix, les enfants pris en charge dès leur naissance : nurserie pour les bébés où on enseignait aux mamans comment s'en occuper pour qu'ils grandissent harmonieusement, puis école obligatoire, mixte et laïque jusqu'à 14 ans...à cette époque  on pouvait embaucher des enfants à partir de 8 ans, Godin ne le voulait pas et les ouvriers avaient une retenue sur salaire s'ils n'envoyaient pas leurs enfants à l'école..

Ici à gauche l'école, qui en est toujours une et à droite le théâtre, continuation de l'école Godin estimant que les enfants devaient apprendre à s'exprimer en public: des spectacles étaient montés par les enseignants et présentés aux parents..

Familistère Guise (15)

La salle du théatre restaurée présente des photos et vidéos montage de spectacles présentés par les enfants et la vision de la vie au familistère de son créateur..

Familistère Guise (14)

Ici l'école des petits présentée par Godin..c'était bien avant l'école de Jules Ferry..

Des loisirs étaient prévus pour les adultes afin d'éviter qu'ils aillent au bar : boulodrome, cours de musique avec organisation de concerts, de théâtre, de jardinage avec don d'un lopin de terre, couture pour les femmes, cours de cuisine...

Familistère Guise (16)

Ici un "Godin"poêle ressemblant à celui que j'ai connu dans la salle à manger de mon enfance..

Familistère Guise (26)

Je terminerai mon article par cette magnifique cuisinière qui me rappelle en bien plus luxueux celle de ma grand-mère où cuisaient de si bonnes tartes et de bons rotis le dimanche..je l'ai trouvée très belle et si bien conservée..

Je ne peux qu'inviter tous les picards et autres à visiter ce lieu magique et rendre hommage à cet utopiste hors pair pour qui le Palais social devait rendre la vie facile à tous: la nourriture, le logement ,le vêtement,la lumière, l'espace libre,l'air pur, la santé,l'activité, le repos, la salubrité,la propreté, les loisirs...

Le bonheur, quoi..que demander de plus à cette époque ?


 


Retour à l'accueil